Articles

Les dentifrices

Saviez-vous qu’à lui seul le marché canadien compte plus de 200 types de dentifrices? Pas étonnant qu’il soit difficile d’en choisir qu’UN!

Voici quelques renseignements pour vous aider à mieux comprendre le monde du dentifrice et vous permettre de faire un choix selon vos besoins.

Pour prévenir la carie dentaire

La majorité des dentifrices contiennent du fluorure de sodium et le monofluorophosphate de sodium, principaux agents thérapeutiques reconnus dans la prévention de la carie dentaire. Certaines recherches démontrent que ces ingrédients peuvent réduire jusqu’à 30 % l’incidence des bactéries responsables de la carie.

Dentifrices pour dents sensibles

On note une sensibilité dentinaire principalement quand la racine est dénudée et que les canalicules* sont exposés.

*Canaux très fins qui s’étendent de la dentine au nerf de la dent.

Les dentifrices pour dents sensibles agissent en obstruant les trous des canalicules ou en bloquant la transmission des changements thermiques (chaud, froid et parfois le toucher). Les principaux agents actifs des dentifrices pour dents sensibles sont le nitrate de potassium et le chlorure de strontium.

Attention : Sur certains dentifrices pour dents sensibles, on retrouve la mention « blanchissants ». Toutefois, le pouvoir blanchissant d’un dentifrice est attribuable à son degré d’abrasivité plus élevé, ce qui risque d’accentuer l’hypersensibilité dentinaire. 

Dentifrices antibactériens

Les principales responsables des problèmes bucco-dentaires sont depuis longtemps connues de tous : les bactéries. Elles sont entre autres responsables des caries et des maladies parodontales. Les dentifrices antibactériens agissent comme antiseptiques et luttent contre l’incidence des bactéries. Le fluorure stanneux et le triclosan sont les principaux ingrédients actifs que l’on retrouve dans les dentifrices antibactériens.

N.B. Certaines études ont révélé que le triclosan serait néfaste pour la santé (perturbation du système hormonal).

Dentifrices antitartres

Il faut faire attention à l’appellation antitartre, puisque ce type de dentifrice ne peut pas enlever le tartre déjà formé. Les ingrédients actifs tels les pyrophosphatesle zinc et le triclosan agissent comme des agents de contrôle sur la formation du tartre, en éliminant le calcium et le magnésium dans la salive. (Principaux minéraux responsables de la minéralisation de la plaque dentaire, donc de la formation du tartre).

Conclusion

Pour conclure, il y a certes une multitude de choix de dentifrices, mais chacun d’eux ont leurs spécificités et leurs efficacités. Vous pouvez compter sur votre professionnel de soins dentaires pour vous conseiller quant aux choix qui s’offrent à vous et à vos besoins. N’oubliez pas qu’aucun dentifrice n’est efficace sans l’application quotidienne des mesures d’hygiène tels le brossage, l’utilisation de la soie dentaire ou autres.

Références

  1. Penn’Ty Bio, « Le dentifrice un produit d’usage courant » (février 2012). <http://www.penntybio.com/cosm/dentifrice.htm> (consulté le 30 mai 2013).
  1. Suzuki, David, « Le triclosan », Fondation David Suzuki. (juin 2010). <http://www.davidsuzuki.org/fr/champs-dintervention/sante/enjeux-et-recherche/substances-toxiques/le-triclosan/> (consulté le 3 juin 2013).
  1. Ordre des hygiénistes dentaires du Québec, « Quel dentifrice choisir? » <http://www.ohdq.com/Sante/Conseils/Dentifrice.aspx>. (consulté le 3 juin 2013).
  1. Regnault, Mathilde, « Bien choisir son dentifrice : Plus de tartre grâce au dentifrice adéquat? », Journal des femmes (7 décembre 2011) <http://sante.journaldesfemmes.com/dent-bouche/conseil/bien-choisir-son-dentifrice/plus-de-tartre-grace-au-dentifrice-adequat.shtml> (consulté le 3 juin 2013).
  1. Lavoie, France et le comité dentifrice du Collège François-Xavier-Garneau, « Évaluation des dentifrices et des variables associées au choix d’un produit » (janvier 2007) L’explorateur ; miroir de la profession, vol.16, no4, p. 13 à 28.

 nousjoindre-ouvertures

carre-implant    

carre-greffe